Atelier Spécial Démocratie Locale

Tristan Rechid

Atelier Spécial Démocratie Locale
Du 4 au 6 mai

Presilly, Grand Genève

Mettre l’intelligence collective au service de la démocratie locale

Concevoir un schéma de gouvernance municipale participatif

Mobiliser et animer une réunion publique participative

Projet  au delà de l’atelier :

Créer un réseau local de sensibilisation et de soutien à la mise en place de ses pratiques…( Bassin lémanique et 50 Km autour )

Horaires :

Conférence : le 4 de 20h à 22h, accueil des 19h, cloture à 23h

Atelier : les 5 et 6 de 9h à 18h, accueil des 8h30

Tarifs conférence :

Participation financière : la conférence est en Participation Libre en Conscience.

Tarifs atelier :

Participation financière : cet atelier est sur une base de Frais Réel + Participation Libre en Conscience.

Pour les «  Frais Réel », comptez 100 euros par personnes pour les 2,5 jours. Exeptionnellement la participation libre inclu le tarif minimal de Tristan, une bonnification vers son tarif professionnel est au bon vouloir en libre. Des variantes à 50 et 75 euros ont été mise en place pour ceux pour qui les 100 euros de base sont trop chère.
Pour la « Participation Libre en Conscience », à titre indicatif entre 50.- et 150.- pour les 2,5 jours serait bienvenu si vous le pouvez…

Hébergement :

Possibilité de loger sur place en dortoir 12 places, avec une tente ou avec votre bus, pour 10 euros la nuit avec accès à la cuisine et aux sanitaires.

Intervenant :

Tristan Rechid

Inscriptions atelier :

Weezevent atelier spécial democratie locale

Soutenu par :

Chez nous le mouvement : cheznous-lemouvement.ch

Atelier de 2,5 jours sur la Démocratie locale

Comment sortir d’un fonctionnement pyramidal pour concevoir un mode d’organisation coopératif et collaboratif à l’échelle d’une municipalité, d’un quartier ? Imaginer un fonctionnement qui fasse vivre réellement la démocratie participative. Construire des instances participatives pour mettre en œuvre une véritable dynamique de développement du pouvoir d’agir des habitants. Quels sont les freins et les leviers à la participation ? Comment sortir de l’entre soi et partir à la rencontre des habitants ? Comment susciter de l’action collective à partir des sujets qui nous touchent ?

Organisation des deux jours et demi

Les deux jours et demi de formation vous feront vivre 6 outils d’intelligence collective que vous pourrez mettre en place dans vos organisations ou assemblées participatives qu’elles soient municipales ou de quartier.

Nous utiliserons ces outils pour analyser votre organisation municipal (applicable à un quartier, à une organisation), la transformer en fonction des enjeux démocratiques que nous aurons déterminés au préalable, déterminer les enjeux de vos instances participatives et élaborer des actions qui répondront aux priorités que vous aurez déterminées collectivement.

Objectifs
  • Des apports théoriques sur les modèles participatifs qui sont expérimentés actuellement en France et en Europe
  • Prendre connaissance des organisations municipales existantes en France et en Europe : Saillans, Kingersheim, Loos en Gohelle, Tremargat, Barcelone, …
  • Pratiques autour de la qualité d’écoute et de la communication dans le groupe
  • Expérimentation d’un cadre propice à la confiance et à l’authenticité
  • Compréhension des mécanismes qui permettent de mobiliser la créativité, de sortir des sempiternels débats, pour produire de l’intelligence collective
  • Découverte des outils de la gouvernance partagée et les enjeux du pouvoir partagée
  • Construire une réunion participative qui met en œuvre une véritable dynamique de développement du pouvoir d’agir des habitants
  • Savoir choisir ou concevoir, sur cette base, des outils et méthodes adaptées
  • Prise des décisions en relation d’équivalence au pouvoir dans la recherche du consentement : pratique de la Gestion Par Consentement
Journée 1
  • Inclusion/présentation de la formation et de ses intentions
  • Définition et validation d’un Cadre Relationnel
  • La construction/structuration d’une animation participative : les grands principes, les différentes phases, construire un déroulé adapté à ses objectifs
  • Approche de différents outils d’animation participative en fonction de son intention : jeux d’inclusion, règles relationnelles, cadre, techniques de distribution de la parole
  • Détermination d’une raison d’être, d’une intention autour des enjeux de démocratie
  • Analyse/Evaluation/diagnostic de vos assemblées participatives ou de votre contexte local, de votre organisation municipale, schéma d’organisation, actuelle au travers d’une technique d’animation : le Méta Plan (1er outil)
  • Emergence d’un nouveau schéma d’organisation, d’un déroulé de réunion participatif « idéal », reposant sur des principes de gouvernance partagée avec 2 outils d’Intelligence Collective : le World Café (2ème outils)et les 6 Chapeaux de Bono (3ème outils)
Journée 2
  • Approche de la posture d’animateur, de facilitateur : savoir, savoir faire, savoir être / le verbal et le non verbal / rôle et fonction
  • Définition d’une action collective à mettre en œuvre sur votre territoire en fonction du diagnostic réalisé avec la méthode de la Boule de Neige (4ème outils) puis du Vote Pondéré (5ème outils)
  • Expérimentation d’une prise de Décision par Consentement sur la base du schéma de gouvernance partagé défini la veille (6ème outils)
  • Définition des prochains pas pour la mise en œuvre concrète
  • Evaluation de l’action de formation

Tristan Rechid

Démocraties Vivantes

Raison d'être de l'activité de Tristan Rechid

«Est démocratique, une société qui se reconnaît divisée, c’est-à-dire traversée par des contradictions d’intérêt et qui se fixe comme modalité, d’associer à parts égales, chaque citoyen dans l’expression de ces contradictions, l’analyse de ces contradictions et la mise en délibération de ces contradictions, en vue d’arriver à un arbitrage». Paul Ricoeur

Il vous accompagne vers la mise en place de cette définition dans vos organisations : communes, associations, entreprises et collectifs d’habitants.

Source d'inspiration de ses formations

Sortir du sentiment d’impuissance

La souffrance n’est pas uniquement définie par la douleur physique, ni même par la douleur mentale, mais par la diminution, voir la destruction de la capacité d’agir, du pouvoir faire, ressentie comme une atteinte à l’intégrité de soi ». Paul Ricoeur, Soi-même comme un autre, éd. du Seuil (1990)

L’action permettrait de sortir de l’impuissance, donc de la souffrance. Son approche s’appuie sur la question du développement du pouvoir d’agir, tant individuel que collectif que l’on peut définir comme un processus par lequel des personnes accèdent ensemble ou séparément à une plus grande possibilité d’agir sur ce qui est important pour elles mêmes, leurs proches ou le collectif auquel elles s’identifient.

Intention générale de ses formations

Ses formations se veulent pragmatiques et concrètes. Elles s’appliquent à elles mêmes les outils ainsi que les méthodes qu’elles proposent et offrent aux participants un terrain d’expérimentation sécurisé. 

Une part essentielle est laissée à la mise en situation réelle durant le stage, l’échange de pratique et l’analyse de votre contexte local.

L’objectif est que vous soyez en mesure de mettre en application effectivement la formation dispensée. Nous nous poserons la question de la mise en œuvre de ces contenus dans votre organisation tout en identifiant les leviers et obstacles liés à votre environnement.

Share This